COMME C'EST BEAU!
POÉSIE ET ECOLOGIE

Jean d’Ormesson : je bénis l’univers

Dans “C’était bien”, publié par Gallimard en 2003, Jean d’Ormesson célèbre la vie “simple et claire” et qui n’est que “mystère”, la nature, les arbres..Il bénit l’univers et se réjouit d’être en vie…

Quelle pure  merveille !!

Extrait dit par Philippe Morier-Genoud dans l’émission “Un été d’écrivains” de France Culture du 5 Juillet 2016

extrait-Ormesson-25.mp3 (337 téléchargements)
2019-10-24T10:10:24+02:00juillet 5th, 2016|Mots-clés : , , |0 commentaire

Que ta vie mon enfant apparaisse comme la flamme d’une Lumière intense et pure : Rabindranath Tagore

Célébration de l’enfance…. sereine intense et pure…et dont le visage donne sens à toutes choses

Un très beau poème de Rabindranath Tagore extrait de son recueil “La Jeune Lune” publié en 1923 à la NRF avec une traduction de Mme Sturge-Moore.

Il est dit ici par Leili Anvar dans l’émission de France Culture “Les racines du ciel” du 10 novembre 2013

tagore-enfance.mp3 (198 téléchargements)
2019-10-27T11:54:46+01:00novembre 11th, 2013|Mots-clés : , |1 Comment

C’est la parole d’enfance qui change la douleur en Lumière : Christian Bobin

La neige est claire comme l’enfance, blanche comme l’esprit d’enfance….

Et la parole d’enfance… c’est le chant simple qui change la douleur en Lumière….

Extrait de l’émission “Initiales” du 27 octobre 2013 sur RTS Espace 2, où Christian Bobin nous parle de simplicité et de mystère…

bobin-la-voix-la-neige.mp3 (15 téléchargements)
2019-10-27T11:59:38+01:00novembre 11th, 2013|Mots-clés : |1 Comment

Célébrer tous les temps inutiles : Jacques Bertin

Jacques Bertin, journaliste, auteur de chansons, poète, né à Rennes en 1946 chante ici son pays, sa lumière – la Loire –  et tous les temps inutiles qui font la vie simple et belle.

Extrait de la chanson “Comme un pays” du CD du même nom édité en 2010 ( label EPM )

bertin-comme-pays.mp3 (120 téléchargements)
2019-11-01T15:16:10+01:00juin 5th, 2013|Mots-clés : , , |1 Comment

Qui a dit que la vie devait être pratique ? Christian Bobin

Christian Bobin, à qui nous avons dèja donné plusieurs fois la parole sur ce site, a donné récemment un long entretien à l’émission “A vue d’esprit” le 27 décembre 2011 sur la Radio Suisse Romande. Cet entretien est tellement dense et riche que nous en donnons plusieurs extraits.

Voici un troisième extrait, où il est question du côté “pratique” des nouvelles technologies, qui nous façonnent à leur image. Car “l’état apocalyptique de ce monde….vient de cette sorte d’impatience qui est le fait même des machines”…

bobin-le-pratique.mp3 (416 téléchargements)
2019-11-01T15:34:47+01:00février 20th, 2012|Mots-clés : , |0 commentaire

Plus on multiplie les ordonnances, plus le brigands pullulent : Lao Tseu

Dans la vision taoïste du monde, la manière idéale de gouverner le peuple est le “non-agir”. C’est pourquoi le sage dit, dans le Tao Te King, le grand livre fondateur du taoïsme attribué à Lao Tseu :

“…Je ne fais rien et le peuple se perfectionne…je me tiens coi, et le peuple se gouverne…je n’entreprends rien, et le peuple s’enrichit…”

Il est ainsi parfaitement inutile – voire même néfaste – de s’agiter, de “multiplier les ordonnances“, les interdictions, les lois ( et j’ajouterais volontiers  : les apparitions à la télévision ).

Bien entendu, toute ressemblance avec un personnage politique connu étant ici purement fortuite…

Extrait de l’émission “Tout un Monde” du 29 novembre 2011 sur France Culture ( texte du Tao Te King traduit par Jean Lévi et dit par Alexandra Fournier ).

TaoTeKing___3.mp3 (312 téléchargements)
2019-11-02T20:20:24+01:00décembre 9th, 2011|Mots-clés : , , |0 commentaire

On doit chanter ce que l’on aime : Bourvil

Dans l’opérette “La route fleurie” de Francis Lopez, livret de Raymond Vincy, créée à Lyon en 1952, Bourvil tient le rôle de Raphael, et nous chante ici “Les haricots”, où il est question de “chanter ce que l’on aime” et d’“exhalter tout ce qui est beau”

Cette chanson a donc toute sa place sur le site “Comme c’est beau !”…( extrait d’un disque 45t Pathé Marconi )

bourvil-haricots.mp3 (212 téléchargements)
2019-11-02T20:28:06+01:00novembre 18th, 2011|Mots-clés : , , |0 commentaire

Nous voilà tout seuls et légers : Paul Claudel

Dans cet enregistrement dit par Laurent Terzieff, extrait de son recueil “Corona benignitatis anni dei” datant de 1914, Paul Claudel nous parle de la nécessité de partir et tout laisser derrière soi pour accéder à la dimension spirituelle.

Il s’agit de laisser derrière soi femmes et enfants, visages aimés, “connaissances et possessions dévorantes et inutiles”, art, science, vie libre….afin d’aller vers là où “il n’y a plus que le soleil éternel de Dieu sur les eaux qu’il a créées”.

Extrait d’un disque 45 tours des Editions Jericho.

claudel-terzieff-160.mp3 (44 téléchargements)
2019-11-03T15:49:07+01:00septembre 24th, 2011|Mots-clés : , |Commentaires fermés sur Nous voilà tout seuls et légers : Paul Claudel

Je sais bien que je suis comme les montagnes : Francis Jammes

Voici encore un poème de Francis Jammes, ce merveilleux poète béarnais dont Pierre Seghers disait : “La simplicité, l’évidence, l’harmonie, l’émotion contenue, l’humour attendri…ce sont là les qualités majeures de la poésie de Francis Jammes”

Dans celui-ci, intitulé “J’allais dans le verger”, Jammes se demande “pourquoi ais-je l’existence que j’aie ?”, et ressent son appartenance profonde à l’ordre naturel, celui de ses montagnes…

Francis Jammes - J'allais dans le verger (6 téléchargements)
2019-11-03T17:34:21+01:00juillet 30th, 2011|Mots-clés : , , |Commentaires fermés sur Je sais bien que je suis comme les montagnes : Francis Jammes

Dieu loge dans les toutes petites choses : Christian Bobin à propos de Ryokan

Dans cette chronique ( émission Initiales du 3 juillet 2011 sur la Radio Suisse Romande ) Christian Bobin nous dit son émerveillement pour les poèmes de Ryokan, cet ermite japonais du XVIIIème siècle – “le moine au coeur d’enfant” – qui nous a laissé de biens jolis poèmes, comme celui-ci par exemple :

Que laisserai-je derrière moi ?
Les fleurs du printemps,
le coucou dans les collines,
et les fleurs de l’automne

“Ryokan ne célébrait aucun rituel et ne dispensait aucun enseignement. Jamais non plus il n’évoque un point de doctrine ou ne fait état d’un quelconque éveil…” ( Wikipedia ). Il s’occupe des petites choses, de son bol disparu, des enfants avec lesquels il joue pendant des heures, pendant que les hommes d’affaires “font leurs additions sous les gravats”…

Dieu loge dans les petites choses (162 téléchargements)
2019-11-03T17:53:12+01:00juillet 20th, 2011|Mots-clés : , , |Commentaires fermés sur Dieu loge dans les toutes petites choses : Christian Bobin à propos de Ryokan