COMME C'EST BEAU!
POÉSIE ET ECOLOGIE

Gérard Manset : le rouge gorge est fatigué

manset_gerard_2008©drGérard Manset, grand poète et interprète, nous fait sentir ici l’innocence et l’amour que porte ce petit oiseau fragile qui vole “à mille lieues au-dessus des moulins de la ville”, mais en même temps une tristesse infinie lorsque l’on songe qu’il pourrait cesser de chanter…

G_rard_Manset_-_Rouge-Gorge.mp3 (239 téléchargements)
2019-10-24T21:58:20+02:00février 23rd, 2015|Mots-clés : , , , |2 Commentaires

Ainsi Amour inconstamment me mène : Louise Labé

Je vis, je meurs; je me brûle et me noie….

Ce poème célèbre de Louise Labé, poétesse française ( 1524-1566), n’est pas sans rappeler un poème d’Hadewijch d’Anvers que l’on peut trouver ailleurs sur ce site, et où il est question d’amour et des contradictions qu’il nous fait subir : “se perdre en lui c’est atteindre le but; sa blessure la plus grave est un baume souverain”….

Car il est question de se soumettre totalement à l’amour divin comme à l’amour terrestre, quels que soient les tourments qu’il nous font endurer : “Ainsi Amour inconstamment me mène”…

Ce poème est dit ici par Juliette Binoche

binoch-labbe.mp3 (128 téléchargements)
2019-11-01T12:46:05+01:00octobre 8th, 2013|Mots-clés : |0 commentaire

Cette part du ciel qui reste en nous : Christian Bobin

Christian Bobin, l’un de nos auteurs préférés, a récemment publié “L’homme-joie” chez L’Iconoclaste.

Leili Anvar en a lu quelques extraits, dont celui-ci, dans l’émission “Les Racines du Ciel” qu’elle anime avec Frédéric Lenoir sur France Culture ( émission du 23-12-2012 ).

Il n’est ici question que de pur amour….

homme-joie-bobin.mp3 (119 téléchargements)
2019-11-01T15:12:53+01:00juin 5th, 2013|Mots-clés : |0 commentaire

C’est aujourd’hui que le présent est éternel : Paul Eluard

Paul Eluard écrivit en 1952 un très beau poème “Le Chateau des pauvres”, du nom de la ferme proche de Beynac en Dordogne où il séjournait. Il nous y parle des instants partagés à deux, où “le présent est éternel…” et de l’amour qui élève les amants : “venant de très bas, de très loin, nous arrivons au delà”…

Ce poème, publié chez Gallimard dans le recueil “Poésies ininterrompues”, est dit ici par Jacques Doyen : Disque “Récital de poésie” édité par l’ORTF dans la collection “La fine fleur”

eluard-doyen.mp3 (925 téléchargements)
2019-11-02T20:32:42+01:00novembre 10th, 2011|Mots-clés : , |0 commentaire

Ce que l’amour a de plus beau : Hadewijch d’Anvers

Hadewijch d’Anvers était une mystique et poétesse flamande du XIIIème siècle, vivant en béguinage.

Elle nous a laissé ( mélanges strophiques XIII ) ce texte d’une rare profondeur, qui fait ressentir l’impossibilité de cerner cet Amour qui imprègne toute chose mais échappe à toute définition : il s’éclipse, il est insondable, il est sans rime ni raison, silencieux, et l’on se perd en lui…

Toutes proportions gardées, cela fait penser à la description de la “Voie” dans le Tao Te King : “La Voie qui peut s’énoncer n’est pas la Voie pour toujours, Le nom qui peut la nommer n’est pas le nom pour toujours…”

Et en effet comment l’incommensurable, le transcendant, pourraient-ils être définis par la petite pensée humaine et ses pauvres mots ?

Extrait de l’émission “Les racines du ciel” du 16 octobre 2011 sur France Culture

amour-edwige.mp3 (207 téléchargements)
2019-11-02T20:45:14+01:00octobre 18th, 2011|Mots-clés : |0 commentaire