Paul Gadenne dans cet extrait du discours qu’il a prononcé à Gap en 1936 parle tristement des hommes « qui ne supportent ni l’immobilité ni l’attente »…

En ces temps de confinement lié au coronavirus, cela semble bien nécessaire de rappeler la nécessité de savoir parfois s’arrêter et « prêter attention à la vie »…

close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles