Dans ce petit poème intitulé « L’impossible », extrait du recueil « Le sanglot de la terre » paru en 1901, Jules Laforgue ( 1860-1887 ) nous parle des mondes lointains où habitent des  « humanités soeurs »…Saurons-nous bientôt si nous sommes seuls dans l’univers ? Et si ce n’est pas le cas, comme le croit le poète, comme il nous faudra revoir nos vieilles conceptions….

Ce poème est dit ici par Jacques Doyen, dans un disque « récital de poésie » édité par l’ORTF.

close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles