Alberto Caeiro, l’un des noms sous lequel écrit Fernando Pessoa, le grand poète portugais, nous dit toute l’importance de sentir au lieu de penser, ou plutôt d’avoir des pensées “qui sont toutes des sensations”

Car la pensée raisonneuse, analytique, ne conduit à rien et ne fait que tourner sur elle-même…ainsi que l’écrit Pessoa dans “En Bref” : “seuls ceux qui ne pensent jamais parviennent à une conclusion. Penser c’est hésiter”…

Quand parviendrons-nous donc à retrouver nos sensations, c’est à dire à relier à nouveau avec nos propres corps, et donc avec la Nature ?

Propos illustré par le poème “Je suis un gardeur de troupeau”, dit ici par Christian Gonon de la Comédie Française, dans l’émission “Le poème du jour” de France Culture du 29/06/2011…

pessoa-gonon (26 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles