Nous poursuivons les extraits des Carnets de Krishnamurti ( publiés aux Editions du Rocher ), où c’est la relation à la nature qui conduit à la méditation. Ici – le 12 octobre dans la grande beauté de la Toscane – c’est « du silence…que survient la méditation », et celle ci abolit le temps, « ne laissant aucune trace du passé »

close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles