Eugène Guillevic nous dit ici qu’il n’est rien lui-même, mais qu’il “parle pour tout ce qui est, au nom de tout ce qui a forme et pas de forme. , pour la vie qui va de l’avant, pour “le présent allant vers l’avenir”….

Poème extrait du recueil l’Art Poétique, édité par Gallimard, dit ici par Pierre Rousseau, dans le disque “Anthologie de la poésie française contemporaine” publié par Les Disques du Cavalier en 1971

L'éternité dans le quotidien (16 téléchargements)