Dans les “Lettres d’or”publiées en 1987 chez Fata Morgana, Christian Bobin nous parle de l’attente, des heures vides, de la vie qui passe, et de la joie que l’on trouve dans la simple “bonté des choses”.

En voici un court extrait

La simplicité des jours sans évènements (115 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles