Francis Jammes, poète, romancier, dramaturge et critique béarnais ( 1868-1938 ) aurait voulu …”être pareil aux ânes qui mireront leur humble et douce pauvreté à la limpidité de l’amour éternel”…

Les ânes, les animaux, les pierres furent les amis de ce poète de la vie simple et du Réel, dont Robert Mallet a pu dire : “…ce don qu’il possède de communiquer avec l’âme secrète des choses le porte à compatir non seulement à la souffrance présumée d’un épi de blé malade, mais aussi à celle des pierres que l’on casse au bord des routes”.

Et ne disait-il pas :“Je veux emplir mon coeur du Coeur des animaux” ?…

Voici sa “Prière pour aller au Paradis avec les ânes” dite par Jean Negroni ( disque Adès : Les Poètes de France ) :

Prière pour aller au Paradis (297 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles