Jean-François Bernardini, le fondateur du groupe de musique corse “I Muvrini”, et de la Fondation de Corse, s’insurge contre “la vulgarité qui traverse le monde aujourd’hui”, cette vulgarité qui consiste à souiller des paysages et déplacer des populations pour créer de la laideur ordinaire, des lotissements, des parcs d’attraction…Et cet humain plein d’amour pour sa terre en appelle à la responsabilité de chacun…

Voici un court extrait de l’interview qu’il a accordé à France Culture le 24 juillet 2010 dans le cadre de l’émission “Terre à Terre” :

Lutter contre vulgarité (25 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles