Jean Grosjean, poète et traducteur de la Bible, fût aussi un éminent collaborateur de Gallimard, où il publia en 1987 “La Reine de Saba”.

Dans le court extrait ci-dessous de cet ouvrage, dit par l’auteur lui-même, nous est rappellée la nécessité de l’humilité, de la pauvreté, et de la détresse, car seule celle-çi “as permis de connaître mon coeur”

J'ai préféré ta faiblesse à ton trône (321 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles