Christian Bobin a écrit sur la vie de Saint-François d’Assise un très beau petit livre, “Le Très-Bas” ( Gallimard 1992 ) où il est beaucoup question de la nécessaire humilité, essentielle dans la règle franciscaine : “si mes frères ont reçu le nom de petits ( mineurs ) c’est pour qu’ils n’aspirent pas à devenir grands, leur vocation est de rester en bas”. Car il est question ici de donner à son âme “la minceur qui convient”

Avec l’humilité va la pauvreté, choisie et désirée. La Règle ne dit-elle pas :“moins je possède, et plus je me possède” ?

C’est ce qu’illustre le court extrait qui suit du livre de Bobin, où il est question de quitter la richesse, mais au-delà, et par là, de quitter l’imitation du père, qui symbolise ici la loi de l’argent, du sérieux, du monde mort, de la peur et des principes…

nécessité de l'humilité (190 téléchargements)
close

Inscrivez-vous pour être informés des nouveaux articles