Point n'est besoin de Rolex, de gadgets électroniques, ou d'amis milliardaires, pour goûter le bonheur simple des jours qui passent..
 
Voyez où nous ont conduit la raison raisonnante, la technologie débridée et la science arrogante, la volonté de puissance et de conquête, l'avidité financière et l'obsession de la croissance...
 
C'est d'autre chose dont nous avons aujourd'hui besoin : de compassion pour la Terre, de frugalité, de silence et de beauté... Et surtout : de ce souci attentif de l'autre, qui est attribut du féminin...
 
Tout cela nous pouvons l'entretenir en nous en cultivant un "état de poésie", une autre vision de la vie, que nous enseignent certains poètes et artistes, ainsi qu'en témoigne le contenu de ce site.
 
Celui-ci comporte deux parties : une partie variable d'articles mis en ligne au fil des jours, et une partie fixe - le catalogue - comportant des documents introuvables ou épuisés.

vendredi 9 avril 2010

Nécessité de l’humilité : Bobin sur St François d’Assise

Christian Bobin a écrit sur la vie de Saint-François d’Assise un très beau petit livre, « Le Très-Bas » ( Gallimard 1992 ) où il est beaucoup question de la nécessaire humilité, essentielle dans la règle franciscaine : « si mes frères ont reçu le nom de petits ( mineurs ) c’est pour qu’ils n’aspirent pas à devenir grands, leur vocation est de rester en bas ». Car il est question ici de donner à son âme « la minceur qui convient »

Avec l’humilité va la pauvreté, choisie et désirée. La Règle ne dit-elle pas :« moins je possède, et plus je me possède » ?

C’est ce qu’illustre le court extrait qui suit du livre de Bobin, où il est question de quitter la richesse, mais au-delà, et par là, de quitter l’imitation du père, qui symbolise ici la loi de l’argent, du sérieux, du monde mort, de la peur et des principes…

 

Télécharger le MP3 - 1.21 MB
[contact-form 1 "Formulaire de contact 1"]