Dans l’opérette “La route fleurie” de Francis Lopez, livret de Raymond Vincy, créée à Lyon en 1952, Bourvil tient le rôle de Raphael, et nous chante ici “Les haricots”, où il est question de “chanter ce que l’on aime” et d’“exhalter tout ce qui est beau”

Cette chanson a donc toute sa place sur le site “Comme c’est beau !”…( extrait d’un disque 45t Pathé Marconi )

bourvil-haricots.mp3 (207 téléchargements)