Emile Verhaeren, poète belge né en 1855 et mort en 1916, a beaucoup célébré la beauté de la nature.

Dans cet extrait du poème “La Joie”, il nous dit sa gratitude pour la vie, pour ses yeux “d’être restés si clairs”, pour ses mains “de travailler dans le soleil”, pour son corps, pour son torse, ses poumons…

Tout est ici célébration de la beauté et de la vie, de “ces matins de fête et de calme beauté”.

Cet extrait, tiré du disque “Trésor de la poésie lyrique française” de l’Encyclopédie sonore dirigée par Georges Hacquard, est dit par Pierre Richard-Wilmm.

la multiple splendeur (144 téléchargements)