Point n'est besoin de Rolex, de gadgets électroniques, ou d'amis milliardaires, pour goûter le bonheur simple des jours qui passent..
 
Voyez où nous ont conduit la raison raisonnante, la technologie débridée et la science arrogante, la volonté de puissance et de conquête, l'avidité financière et l'obsession de la croissance...
 
C'est d'autre chose dont nous avons aujourd'hui besoin : de compassion pour la Terre, de frugalité, de silence et de beauté... Et surtout : de ce souci attentif de l'autre, qui est attribut du féminin...
 
Tout cela nous pouvons l'entretenir en nous en cultivant un "état de poésie", une autre vision de la vie, que nous enseignent certains poètes et artistes, ainsi qu'en témoigne le contenu de ce site.
 
Celui-ci comporte deux parties : une partie variable d'articles mis en ligne au fil des jours, et une partie fixe - le catalogue - comportant des documents introuvables ou épuisés.

mercredi 20 juillet 2011

Dieu loge dans les toutes petites choses : Christian Bobin à propos de Ryokan

Dans cette chronique ( émission Initiales du 3 juillet 2011 sur la Radio Suisse Romande ) Christian Bobin nous dit son émerveillement pour les poèmes de Ryokan, cet ermite japonais du XVIIIème siècle – « le moine au coeur d’enfant » – qui nous a laissé de biens jolis poèmes, comme celui-ci par exemple :

Que laisserai-je derrière moi ?
Les fleurs du printemps,
le coucou dans les collines,
et les fleurs de l’automne

« Ryokan ne célébrait aucun rituel et ne dispensait aucun enseignement. Jamais non plus il n’évoque un point de doctrine ou ne fait état d’un quelconque éveil… » ( Wikipedia ). Il s’occupe des petites choses, de son bol disparu, des enfants avec lesquels il joue pendant des heures, pendant que les hommes d’affaires « font leurs additions sous les gravats »…

Télécharger le MP3 - 3.79 MB
[contact-form 1 "Formulaire de contact 1"]