Point n'est besoin de Rolex, de gadgets électroniques, ou d'amis milliardaires, pour goûter le bonheur simple des jours qui passent..
 
Voyez où nous ont conduit la raison raisonnante, la technologie débridée et la science arrogante, la volonté de puissance et de conquête, l'avidité financière et l'obsession de la croissance...
 
C'est d'autre chose dont nous avons aujourd'hui besoin : de compassion pour la Terre, de frugalité, de silence et de beauté... Et surtout : de ce souci attentif de l'autre, qui est attribut du féminin...
 
Tout cela nous pouvons l'entretenir en nous en cultivant un "état de poésie", une autre vision de la vie, que nous enseignent certains poètes et artistes, ainsi qu'en témoigne le contenu de ce site.
 
Celui-ci comporte deux parties : une partie variable d'articles mis en ligne au fil des jours, et une partie fixe - le catalogue - comportant des documents introuvables ou épuisés.

samedi 17 juillet 2010

D’où vient la poésie ? Rilke, Les cahiers de Malte Laurid Briggs

La poésie a toujours attiré Laurent Terzieff. Il a mis en scène des poèmes de Rilke, Milosz, Brecht, Desnos, Holderlin…Il voyait dans la poésie une façon de « traquer l’inconnu ». Ainsi écrivait-il dans un texte dit au Printemps des Poètes de décembre 2001 : « pour tenter de percer le mystère de son existence, l’homme, dans l’éveil de sa conscience, invente, peut être avant toute chose, la poésie »…

Dans cet extrait des Cahiers de Malte Laurid Briggs, que Laurent Terzieff a lu peu avant sa mort, au Printemps des Poètes de février 2010, Rilke nous montre comment la poésie prend sa source dans l’expérience de la vie et de la nature : avant de commencer le premier mot d’un premier vers « il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses. Il faut connaître les animaux. Il faut sentir comment volent les oiseaux, et savoir quels mouvements font les petites fleurs en s’ouvrant le matin… »

Télécharger le MP3 - 2.24 MB
[contact-form 1 "Formulaire de contact 1"]